A free template from Joomlashack

A free template from Joomlashack

Accueil arrow News arrow News personnelles arrow Mai 68 à Toulouse
Mai 68 à Toulouse Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Image
Jouissez sans entraves

Il suffit de prononcer "Mai 68 " pour que surgisse un éventail d’images et de souvenirs (dont l'auteur). Quelques affiches et des slogans devenus mythiques illustrent les événements de cette époque :

"Soyons réalistes, demandons l'impossible."
"J'ai quelque chose à dire mais je ne sais pas quoi. "
 
Pour en savoir plus, voir le mémoire soutenu la 11 octobre 2002 par Melle Balducci Roberta.
Mai 1968 sur Toulouse  : mémoire au format pdf

 

ImagePour mieux appréhender les remous idéologiques de cette période mouvementée, voyez un interview d'Alain Alcouffe témoignant de son engagement, en mai 1968 et plus tard, sur le site "Itinéraires militants" ; dans cet entretien,  réalisé en 1999, lo professor Alan évoque en particulier son engagement dans le mouvement occitaniste.

Comme le souligne Elie Brugarolas, animateur du site "Itinéraires militants", tous les courants politiques de l’extrême gauche qui ont caractérisé cette période allant de 1965 à 1975 sont présentés dans ces témoignages, des trotskystes, des anarchistes, des libertaires,des autogestionnaires, des pro-situationnistes, des féministes, des maoïstes, des inorganisés, des occitanistes, des GOPistes, …

Ci dessous un extrait de cet entretien : 

Ma première manifestation dans le domaine occitan s’est produite, lors de l’année scolaire 1962-1963 dans le journal du lycée de Narbonne avec une chronique dans laquelle je commentais la phrase de Mistral sur la langue comme clé de la libération d’un peuple. Avec une certaine continuité, à mes yeux, quand je suis arrivé à l’université je suis entré à l’UNEF qui était auréolée de son rôle durant la guerre d’Algérie; et j’ai été très actif à l’AGE de Toulouse durant ces années coincées entre la guerre d’Algérie avec ce souvenir de ces grandes luttes de la décolonisation et mai 68. J’ai participé à cette effervescence dans ce qui s’appelait la « gauche syndicale ".

 
< Précédent   Suivant >
Joomla Templates by Joomlashack